RandoNavigo

Randonnées en Ile-de-France accessibles en transport en commun.

Yvelines

Orgerus à Montfort l'Amaury par la forêt de Rambouillet

Une longue randonnée par le GR22 qui alliera forêt et belle ambiance champêtre. Elle vous mènera au magnifique village de Montfort l'Amaury dont les ruines de son château médiéval dominent la vallée.

Nous avions déjà fait une randonnée partant de Houdan et rejoignant Orgerus, passant entièrement les chemins au milieu des champs. Nous partons cette fois-ci de la gare d’Orgerus pour une randonnée qui se fera majoritairement en forêt, et plus exactement dans la partie Nord de la Forêt de Rambouillet.

La quasi-totalité de la randonnée se fait sur le GR22 et son marquage rouge et blanc. Il devrait donc être très aisé de s’y retrouver sans regarder en permanence la trace GPS. Elle est adaptée à un beau temps d’hiver car les zones ne sont pas toujours ombragées. Mais gare à la boue sur les chemins !

Si vous souhaitez découvrir le village de Montfort-l’Amaury sur une randonnée plus courte (20 kilomètres "seulement"), je vous invite à consulter la randonnée de Coignières à Montfort par l’Etang de la Mauldre que vous pourrez adapter.

Départ en gare d’Orgerus Béhoust

Assez éloignée pourtant, on rejoint depuis Paris la gare d’Orgerus — Béhoust en 45 minutes seulement avec la ligne N du Transilien à la Gare Montparnasse, ou en 35 minutes de la gare Versailles-Chantier reliée au RER C et au Transilien U.

A la sortie de la gare, on se retrouve immédiatement sur le GR22 pour rejoindre la petite rue du Clos aux Biches, certes calme, mais où derrière les grillages des jardins s’époumonent toujours quelques chiens en manque de randonnée.

On retrouve rapidement le calme sur un chemin forestier bordé de jolies bruyères et pins, dans la Forêt des Quatre Piliers, où je ne serais pas surpris d’y rencontrer du gibier dans cette forêt. Ce sont des vols migratoires d’oies que j’ai vu passer au-dessus de ma tête, ce qui est toujours fascinant je trouve.

Gambais et forêt de Rambouillet

On quitte la Forêt des Quatre Piliers pour traverser le petit village de Gambais joliement bordé de champs.

Vous entrez alors en Forêt de Rambouillet.

J’ai voulu faire le malin en empruntant des chemins moins connus, indiqués sur le fond de carte OpenStreetMap et confirmés par la carte Top 25 de l’IGN. Je vous ai épargné ce parcours sur la trace GPS, car ça a complètement raté. Le chemin qui aurait permis d’éviter une route plus loin a disparu et je me suis retrouvé engoncé en plein milieu des fougères. Certes j’ai vu le côté sauvage de la forêt – dont un beau troupeau de cerfs – mais ça n’a pas été évident de rejoindre la "terre ferme" 😅

Je conseille donc le tracé du GR, qui a aussi l’avantage de passer le long de l’Etang Neuf. Toute cette zone forestière est très agréable, avec différentes espèces d’arbres donc des pins majesteux.

Gros point noir, les chemins souvent gadouilleux et peuvent devenir un peu difficiles. J’ai souvent pesté, d’autant que ce ne sont pas derniers du parcours.

De Gambaiseuil à Montfort-l’Amaury

Le chemin rejoint le village de Gambaiseuil, avec une partie désagréable le long d’une route départementale (D112) sans trottoir. Ce sont 200 mètres à passer, avant de rejoindre le chemin dénommé la Route aux Vaches.

Et il porte bien son nom ! De superbes vaches écossaises (Highland) au long poil et à la robe rousse paissent tranquillement dans l’un des champs, accompagnées de quelques cheveaux également. Rando vraiment champêtre 😉

Une table de pique-nique se trouve idéalement située sur ce chemin.

La suite du parcours en forêt, assez valloné, est vraiment agréable. Cela change vers la fin avec une allée au tracé un peu trop rectiligne à mon goût.

Arrivée à Montfort-l’Amaury

Vous voilà arrivés à Montfort-l’Amaury, dont on voit déjà au loin les ruines de son château médiéval. Un vrai coup de cœur pour ce charmant village :

  • Jolie architecture bien préservée (pas d’immeubles moches venant tout gâcher)
  • Valloné et entouré par la nature
  • Un patrimoine qui vaut vraiment le détour
  • Un petit bar sympa

C’est l’un des plus jolis villages des Yvelines que j’ai pu voir et il mériterait d’être beaucoup plus connu. Après avoir parcouru ses ruelles et escaliers, vous pourrez rejoindre la place principale et son église gothique (Église Saint-Pierre) de taille impressionnante pour une si petite ville. N’hésitez pas à lever les yeux pour apprécier l’alignement de gargouilles en hauteur.

Sur la place se trouve un petit bar qui tombe à pic pour une pause café ou bière : le Bistrot des Tours, ouvert le dimanche (jusqu’à 16h, info à vérifier). La petite ville propose plusieurs petits restos qui ont l’air sympathiques aussi.

Juste à côté, des escalier vous feront grimper sur la butte où se trouvent les ruines de la Tour Anne-de-Bretagne, avec une vue remarquable sur la vallée. Tout comme sur la trace GPS proposée ici, n’hésitez pas à redescendre derrière, et de faire un petit détour du côté du cimetière. Il est entouré de galeries couvertes qui forment un superbe cloître, superbe avec la lumière du soir.

Retour à la gare de Montfort-l’Amaury - Méré

Il reste malheureusement encore quatre kilomètres pour rejoindre la gare la plus proche. Courage 😅

On continue globalement par le GR, en démarrant sur une allée agréable. Je vous ai un petit peu optimisé le parcours pour éviter de passer par une rue sans trottoir. Vous rejoindrez le village de Méré, puis longerez les champs avant d’entamer un dernier kilomètre assez pénible. L’arrivée à la gare de Montfort-l’Amaury - Méré, dont le parvis a pourtant été rénové, pourrait vraiment être retravaillée pour les piétons.

Avec un peu de chance, vous pourrez vous reposer dans l’un de ses nouveaux trains dits "Regio2N" qui commencent à équiper la ligne N du Transilien.

Randonnées sur toute la ligne